AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionSabliers

Partagez | 
 

 Les Couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 592
Date d'inscription : 26/08/2016
Localisation : Nulle part et partout
avatar
Directrice Professeur
Rosalie Brighton
MessageSujet: Les Couloirs    Mar 30 Aoû - 6:58



* Le château de Poudlard comportait un grand nombre d'escaliers, d'étages, de paliers et bien sûr de couloirs ! Certains couloirs du château étaient toujours désert, car ils ne menaient pas à des endroits très appréciés par les élèves. Ou alors, le vide de certains couloirs s'expliquait par le froid qui y régnait en hiver. Les cachots, par exemple n'étaient que très peu fréquentés. D'autres encore étaient très peu fréquentés en raison de l'effort physique pour les atteindre. Je pense notamment ici à ceux du septième étage, près de la tour d'Astronomie. Mais, ces couloirs déserts ne représentaient qu'une infime partie de Poudlard. En effet, la majorité d'entre eux étaient bondés, plus particulièrement lors des intercours et des récréations. Entre un cours de botanique et un cours de sortilèges et enchantements, les élèves y croisaient leurs amis, ou même leurs ennemis. Ils y rencontraient aussi de nouvelles personnes. Ils passaient à toute vitesse dans le hall d'entrée lorsqu'ils étaient en retard. Sols avaient davantage de temps, ils s'arrêtaient pour discuter un peu avec leurs proches. Quelquefois aussi. On voyait des élèves au pied des salles, en train de réviser à la dernière minute pour un examen de métamorphose. Certains terminaient leurs devoirs, de grandes cernes sous les yeux, épuisés d'avoir travaillé toute la nuit.

En dehors de ces activités, les couloirs étaient le lieu privilégié pour les rumeurs. Celles-ci se répondaient en quelques heures seulement. Plus loufoques et invraisemblables les unes que les autres, elles apparaissaient à tout moment. Il ne se passait pas une journée, une heure, une minute même sans qu'une nouvelle rumeur se diffuse. Tout le château ne tardait pas à être au courant du caleçon à pois roses et verts du nouveau conseiller, ou du supplice subi par le né-moldu de Serpentard. Ces petites histoires étaient très nombreuses au château et souvent éloignées de la vérité. Quel que soit l'âge des élèves, leur maison, leur sexe, tous avaient un jour ou l'autre divulguer un fait qu'ils croyaient avoir vu. Ce fait était ensuite raconté à nouveau avec quelques modifications. Et ainsi de suite jusqu'à ce que l'anecdote ne ressemble plus du tout à l'originale. Les sorciers avaient beaucoup d'imagination !

Vous vous promeniez ainsi dans les couloirs, par un pur hasard, par nécessité ou pour un rendez-vous spécial. Qu'importe que vous soyez là en attendant votre cours de vol, petit frère ou pour vous balader. L'important était que vous étiez dans les couloirs en cet instant. Parmi ce flot d'élève incessant ou ce couloir désert désert, vous étiez là. Les tableaux parlant vous observaient, secrètement ou ouvertement. Ils conversaient entre eux des dernières nouvelles ou bien d'une légende traversant les siècles. Vous étiez là, pensant à votre scolarité, vos études, votre vie professionnelle, vos amis, votre famille. Des flots de pensées tourbillonnaient dans votre tête. Vous étiez là, vêtu d'une robe de sorcier, comme à votre habitude, probablement achetée chez la vieille madame Guipure, votre chère baguette dissimulée dans un pan de cette dernière. *
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 592
Date d'inscription : 26/08/2016
Localisation : Nulle part et partout
avatar
Directrice Professeur
Rosalie Brighton
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Mar 4 Oct - 16:10

Avec Erika <3

Rosalie s'était levée de bonne heure ce matin-là. Elle voulait voir le château à son éveil. Elle aimait traverser le château vide. Elle croisait généralement les professeurs se dirigeant vers la salle des professeurs pour préparer leurs cours. Elle rencontrait aussi les élèves n'ayant pas fini leur devoir qui courraient anger leur petit-déjeuner à la grande salle avant de retourner travailler. Parfois, elle tombait aussi nez à nez avec Peaves ou des fantômes. Elle aimait beaucoup converser avec les fantômes du château puisqu'ils disposaient d'un savoir immense acquis au fil des siècles; Les discussions avec ces derniers étaient toujours très enrichissantes.

Ce jour là, la directrice descendit de la tour de Serdaigle en direction du hall d'entrée. Elle jouait avec les escaliers farceurs qui changeait de direction quand elle montait dessus. Ils semblaient l'empêcher de descendre et prenaient un malin plaisir à la ralentir. La jeune femme riait de bon coeur de son impuissance face à eux.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Date d'inscription : 26/09/2016
avatar

Erika Brumciel
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Mar 4 Oct - 19:37

Avec Rosalie <3

La beauté du lever du soleil, il n’y a vraiment rien de plus beau... Erika aimait la regarder chaque jour, chaque matin. Aujourd’hui, elle s’était levée de bonne heure, juste pur la voir. Cela ne faisait que très peu de temps que la jeune poufsouffle était arriver à Poudlard, mais malheureusement, elle n’avait encore pas eu l’occasion d’admirer le lever du soleil. Alors qu’elle sortit de sa salle commune pour se rendre vers la tour d’Astronomie, la fillette se rendis compte des innombrable marches qui séparer le Hall de la tour magistrale. Dégoûter, mais motivée, la jaune entreprit sa longue assentions des escaliers farceurs.

Alors que la première année commençait à peine à se repérer et à trouver son accession facile, ses malicieux escaliers décidèrent que, non, regarder le lever du soleil se méritait. Erika était au beau milieu d’un escalier que celui-ci commença à bouger, à tourner, et à descendre quelques étages plus bas. Dégoûter, la jeune fille ne se laissait pas avouer vaincue pour autant, et elle remontait un autre escalier qui décidait lui aussi de ne pas lui faciliter la tâche. Celui-ci, l’amena dans un endroit impossible pour monter. Alors que la poufsouffle regardait autour d’elle essayant désespérément de trouver un moyen de monter, Erika entendis des rires venant du même étages qu’elle, un peu plus loin. Elle se dirigeait vers ses voix, perdu pour perdu, autant essayer d'être aidée. Effectivement, un peu plus loin, la fillette vit une femme qui devait sûrement être une professeure ou une directrice de maison. Cette femme semblait rire de bon cœur, mais semblait également être dans une situation délicate.

Pendant qu’Erika se dirigea vers elle, la femme prit un escalier qui changea de direction au dernier moment, elle semblait vraiment agacée par ses escaliers farceurs. *Comme quoi, peut importe l’âge , ses escaliers s'en prennent à tous le monde ! *Pensa t-elle avant de soupirer, puis posa le pieds sur un escalier qui descendait. * Peut être qu’il changea de direction et me fera monter ?* espéra la jeune fille. Mais non ! Elle descendait d’un étage, vilains escaliers ! Quand elle posa le pied sur une passerelle stable, la jeune fille soupira, posa sa main sur une rambarde et mit son regard vers la tour qu’elle n’atteindra sûrement pas aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 85
Date d'inscription : 02/09/2016
avatar
Directrice de maison
Amelia Gibbins
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Mar 4 Oct - 21:53

Elena la moche <3

Amelia se baladait dans les couloirs du château, un sac à dos de marque moldue sur les épaules. Elle avait ce petit sourire aux lèvres qu'elle portait en permanence et avait les yeux rivés sur son emploie du temps. Son prochain cours était un cours de Botanique donc elle était censée se diriger vers les serres. Mais la jeune fille décida apparement que le professeur de botanique pouvait se passer de sa présence. Elle tourna dans un couloir peu fréquenté par les élèves - et même par les membres du personnel - et se laissa glisser contre le mur.

L'adolescente sortit la dernière lettre qu'elle avait reçu de sa mère adoptive. Elle était contente de garder contact avec elle car elle préférait recevoir les nouvelles du monde sorcier par elle que par la gazette. Elle les racontait mieux, les rendait plus vivante. Amelia leva son regard de la lettre et appuya sa tête contre le mur en fermant les yeux. Elle avait juste besoin de repos, et elle n'aurait pas pu le faire en cours de botanique.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 592
Date d'inscription : 26/08/2016
Localisation : Nulle part et partout
avatar
Directrice Professeur
Rosalie Brighton
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Mer 5 Oct - 15:47

Les escaliers farceurs continuaient de me jouer des tours. Ils m'empêchaient d'atteindre ma destination finale. Lorsque je voulais descendre à un endroit, les tourmenteurs changeaient brusquement de sens pour aller à un autre, sans issu. J'étais alors forcée de remonter. Ce manège incessant se poursuivit jusqu'au moment où je me sentis observée. Je levai la tête et vis un petite nouvelle, perdue elle aussi avec les escaliers. Ma première pensée se demandait ce qu'elle faisait dehors à une heure pareille. Toutefois, je me rappelais les autres sorciers matinaux se promenant aussi dans le château. J'adressai un sourire à la petite première année et entamai la conversation tandis que l'escalier changeait à nouveau de direction.

- Bonjour mademoiselle... ? Pourriez vous me rappeler votre prénom ? A vous aussi ils vous jouent des tours !

Comme quoi, qu'importe l'âge des utilisateurs, les escaliers n'en faisaient qu'à leur tête. Ils s'attaquaient aussi aux nouveaux et les perdaient encore plus qu'ils ne l'étaient déjà. Peut-être cela expliquait-il pourquoi ils étaient si souvent en retard ? Ils oubliaient de prendre une marge de temps nécessaire aux détours. Rosalie hésita à engager la conversation, ne sachant trop comment tenir son rang de directrice de l'école. Elle devrait en souffler un mots à ses trois sollègues d'ailleurs, afin de savoir la meilleure façon de s'adresser aux élèves en de tels circonstances. Devait elle se montrer froide et distante ? Non, certainement pas ! Elle opta finalement pour la sympathie, l'écoute et la discrétion.

_________________

Devenez directeur de maison et professeur : Le site a besoin de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Date d'inscription : 26/09/2016
avatar

Erika Brumciel
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Dim 9 Oct - 10:11

Erika regardait encore le plafond, elle tourna sont regard et voie que la femme de toute à l’heure la regardai en souriant. L’escalier se décala une nouvelle fois et la jeune femme adressa la parole à la petite Poufsouffle.

-Bonjour mademoiselle... ? Pourriez vous me rapeler votre prénom ? A vous aussi ils vous jouent des tours !

La première année soupira et répondue le sourire au lèvres.

-Bonjour Madame, mon nom est Erika, Brumeciel Erika. Je suis en première année à Poufsouffle ! Oui à moi aussi, ils se sont mis dans la tête de m’empêcher de monter à la tour d’astronomie !

Erika montra un petit sourire gêné. Elle n’avait pas vraiment l’habitude d’être prise dans ce genre de mascarade ! En réalité, c’est même elle qui le faisait ! La fillette se disait que même si une adulte n’arrivait pas à se sortir de cette situation, les deux victimes de ses escaliers allaient toutes les deux avoir du mal à aller à leurs destinations ! Soudain, alors qu'un escaliers se dirigeait vers les deux femmes celui-ci changea brutalement de direction pour partir un peu plus loin. Comme une sortes de provocation, la jeune fille soupira une fois de plus, et s’appuya contre la rambarde attendant le prochain escalier.Cette situation lui faisait penser à son monde moldue, quand elle restait un bus et qu'elle devait en attendre un autre pour aller dans son école !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 592
Date d'inscription : 26/08/2016
Localisation : Nulle part et partout
avatar
Directrice Professeur
Rosalie Brighton
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Lun 10 Oct - 9:51

La petite me répondit le sourire sur les lèvres. Elle s'appelait Erika Brumciel et était à Poufsouffle. Je le savais déjà au vu de son uniforme, mais je la laissai parler. Elle souhaitait rejoindre la tour d’astronomie, mais les escaliers l'en empêchait. J'expliquai à mon tour la raison de ma sortie :

- Je voulais quant à moi rejoindre le hall d'entrée pour faire un tour dans le parc. Il semblerait que les escaliers soient contre nous.

Était ce par hasard ou bien pour nous faire rencontrer ? Peut-être que ce problème de déplacement n'était survenu que pour rapprocher une adulte et une élève ? Nous étions toutes deux dans une situation délicate, ce qui avait entraîner la discussion. Sans cet obstacle sur le chemin, peut-être aurions nous poursuivi notre chemin sans nous adresser la parole. Oui, ce devait être ça. Lassée de tourner en rond, de n'être sur un point fixe et de discuter tout en se déplaçant, je restais sur une plateforme donnant sur un couloir. Je questionnai la première année :  

- Qu'allez vous faire dans la tour d'astronomie ? Le jour étant levé, vous ne pourriez guère observer les étoiles...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Date d'inscription : 26/09/2016
avatar

Erika Brumciel
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Mar 18 Oct - 19:02

- Je voulais quant à moi rejoindre le hall d'entrée pour faire un tour dans le parc. Il semblerait que les escaliers soient contre nous.

*C’est vrai que le parc à l’aube matinale doit être très beau à voir*Pensa t-elle. La petite rousse sourie à la remarque de l’adulte puis reporta son regard vers les escaliers, qui avaient arrêter de bouger. Erika trouvaient vraiment Poudlard majestueusement beaux, elle avait beau être habitué à la magie, elle n’en avait jamais vue autant. Erika et la jeune femme continuèrent leurs chemins, mais s’arrêtèrent une fois de plus sur une plateforme qui avait l’air d’être stable pour que l’adulte questionne la jeune fille.

- Qu'allez vous faire dans la tour d'astronomie ? Le jour étant levé, vous ne pourriez guère observer les étoiles...

C’était là une bien bonne remarque ! En effet, les élèves ou adultes voulant aller à la tour d’astronomie, c’est le plus souvent pour regarder les tâches brillantes dans le ciel que l’on appelle « étoile » mais pas pour Erika, la logique simple, très peu pour elle ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Alors la petite rousse lui répondit à sa manière.

-Et bien enfaîte, bizarrement, ce ne sont pas les étoiles qui m’intéressent, malgré qu’elles soient magnifiques ! Mais je voulais voir le levé de soleil, c’est une sorte de petit rituel que j’ai l’habitude de faire depuis longtemps !

Dit-elle, son éternel sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 592
Date d'inscription : 26/08/2016
Localisation : Nulle part et partout
avatar
Directrice Professeur
Rosalie Brighton
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Jeu 3 Nov - 14:55

Je conversai toujours avec la jeune fille. Sa réponse m'étonna fortement. Elle ne recherchait pas l'observation des étoiles en haut de la tour d'astronomie. Non, elle recherchait simplement une vu sur le château, le lever du soleil sur le parc et l'ensemble du domaine. Cette demoiselle passionée de nature me plaisait bien. MOi aussi je venais pour observer les mystères et la beautés de celle qui nous a créé. Toutefois, je préférait rester au sol et fouler de mes petits pieds l'herbe fraiche de la rosée du matin. Je n'avais pas pensé à regarder le spectacle en hauteur. Le rituel d'Erika me paraissait fort agréable. 

 - Vous avez bien raison de profiter ainsi. 

Tandis que nous conversions, les escaliers s'étaient calmés. Mais, le temps avait tourné. Il n'y aurait plus aucun lever de soleil à voir. Je m'aperçus aussi que je n'avais plsu la même envie d'aller dehors car la nature s'était éveillée. Je demandais à la jeune Brumciel :



- Je crois qu'on peut bouger maintenant, les escaliers ont fini leur manège. Allez vous au sommet de la tour d'astronomie tout de même ou préférez vous petit déjeuner à la grande salle maintenant ? 



Pardon du retard Erika, désolée <3

_________________

Devenez directeur de maison et professeur : Le site a besoin de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 111
Date d'inscription : 10/10/2016
avatar

Aliénor de Watteville
MessageSujet: Re: Les Couloirs    Ven 3 Mar - 15:56

défi

J'avais une idée diabolique : me faire passer pour Albus Dumbledore ! Ainsi, je pourrais faire peur aux petits nouveaux, me faire respecter et ne pas me faire ignorer. Fière de mon idée, je pris ma plus longue cape, une noire avec des étoiles et des attaches en argent. J'enfilai un chapeau pointu noir dans lequel je glissai mes cheveux. Je mis des gants blancs pour ne pas qu'on reconnaisse ma peau trop fraiche pour un vieil homme. Je pris des lunettes en demi lune à une Durmstrang qui trainaient dans ma salle commune. Puis, la touche finale : une grande barbe de coton. J'aurais avoir des talons mais je n'en avais pas hélas. ma mère avait toujorus trouvé cela vulgaire.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les Couloirs    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Couloirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chassé-croisé et potins de couloirs.
» Gang of three in the couloirs [pv Nealou and Ruthlou]
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» Perdu dans le dédale des couloirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora V1 :: RPG : Le Jeu de Role :: Poudlard et ses Alentours :: Domaine Poudlard-
Sauter vers: